CES CLICHÉS SUR L’ENTREPRENEUR QUI NOUS AGACENT !

Les clichés sur l'entrepreneur

Quand on est entrepreneur, on a fréquemment les mêmes questions et remarques qui reviennent. Et le plus souvent, ce sont des bons gros clichés qui nous agacent… Entreprenez Votre Vie ! rétablit la vérité !

« Tu viens d’une école de commerce non ? » : et bien non, tous les entrepreneurs ne viennent pas d’école de commerce ! Pas besoin de sortir d’HEC ou de l’ESSEC pour pouvoir se lancer. Au contraire, l’entrepreneuriat est une aventure ouverte à tous, quelque soit son âge, son cursus ou encore son domaine d’activité. Certains se lancent même dans l’aventure sans avoir fait d’études, preuve que son parcours scolaire n’est pas un critère pour entreprendre.

« Tu fais ça pour l’argent dis-le ! » : arrêtons de croire que les entrepreneurs sont avares d’argent. L’aventure entrepreneuriale pour la plupart démarre par passion, avec l’envie de créer son propre emploi dans un domaine qui lui est cher. Il est aussi essentiel de savoir que pour la majorité des entrepreneurs il est impossible de se verser un salaire avant au moins deux ans d’activité. Et dès lors, les entrepreneurs individuels et dirigeants de TPE gagnent bien souvent moins de 2000 euros par mois. Nous sommes bien loin des patrons du CAC 40 !

« Tu dois avoir plein de temps libre ! » : Il est important de savoir faire la distinction entre temps disponible et liberté. Certes quand on est entrepreneur on a l’opportunité de pouvoir aménager ses heures de travail. Mais cela ne signifie en aucun cas que l’on peut faire tout ce que l’on souhaite quand bon nous semble. Comme tout salarié, un entrepreneur a des échéances, des réunions et des rendus. Créer son entreprise demande énormément d’investissement, ce qui signifie aussi parfois sacrifier ses soirées et ses week-end. Nous sommes donc bien loin du cliché de l’entrepreneur qui passe son temps affalé dans son canapé ou à boire des cafés en terrasse !

« Tu voulais juste être le chef en fait ? » : devenir entrepreneur ce n’est pas une décision qu’on prend pour booster son égo et pour se proclamer « chef », bien au contraire. Devenir entrepreneur, c’est avoir la volonté de créer sa propre activité, pour soi, mais aussi pour espérer monter une équipe qui sera à nos côtés durant cette aventure. Bien loin du cliché du patron qui donne des ordres, l’entrepreneur sait offrir à ses collaborateurs une dynamique de travail conviviale et agréable.